Avez-vous adhéré à Heyva Sor a Kurdistan ?

mis à jour le Samedi 1 juillet 2017 à 00h00

Nous sommes plus de 2 millions de Kurdes en Europe, dont plus de 500 000 en France mais le nombre d’adhérents et de donateurs à Heyva Sor a Kurdistan est désolant (même si ce nombre est plus élevé en Allemagne, en France nous sommes très peu). Qui peut apporter son aide aux Kurdes victimes de la répression ? Toi, que fais-tu pour eux ?

Certains diront que les Kurdes font déjà le nécessaire avec des dons réguliers qu’ils font à plusieurs organismes.

Effectivement, ils apportent leur aide mais en main propre cela n’a pas assez d’impact. Si chaque Kurde effectuait un virement régulier de 5 à 10 € (voire plus) par mois, les gouvernements européens ne pourraient pas céder à la pression de la Turquie en criminalisant l’association. Cela fait maintenant 25 ans que je réalise des virements à Heyva Sor par le biais de ma banque, je n’ai jamais eu de soucis. L’organisme gagnerait une reconnaissance universelle comme les associations telles que la Croix rouge ou le Croissant rouge si des milliers de Kurdes agissaient comme les donateurs de ces associations en passant par des virements bancaires.

Les dons récoltés lors de mariages ou fêtes ne sont pas négligeables mais si les Kurdes veulent vraiment s’engager je leur conseille de réaliser des dons par le biais de leur banque à Heyva Sor qui reste une association humanitaire impartiale. Les Kurdes européens sont toujours réticents face aux virements et préfèrent donner en main propre. Ils n’ont pas le même engagement qu’aurait tout autre Européen.

C’est pourquoi je m’adresse aux jeunes qui sont nés, qui ont étudié et qui travaillent en Europe. Ils doivent donner de l’importance à cette association et y adhérer. Les anciens dirigeants ne sont pas familiers avec les règles et lois des gouvernements. Chaque jeune devrait informer son entourage et aider Heyva Sor à atteindre plus de 10 000 adhérents. Nous espérons que cet appel enchaînera un effet boule de neige chez les jeunes qui peuvent le relayer à travers les réseaux sociaux pour atteindre les objectifs. Ce serait un très grand service qu’ils rendront à leur peuple.

Les jeunes sont le futur, l’espoir et la confiance du peuple. De plus, s’ils ont acquis des valeurs civiques et socialistes dans un endroit comme l’Europe ils peuvent apporter leur service à leur propre peuple. Adhérez et faites adhérer à Heyva Sor, appropriez-vous votre association."

Haydar IŞIK

Plus d'informations sur notre site web www.heyvasor.fr